Devenir coach, risques ou opportunités ?

Le 27/03/2012 - Déposer un commentaire

1. Qu'est-ce qui attire une personne dans le fait de vouloir devenir coach, ou à se former pour devenir coach ?
L’attrait pour ce métier est souvent ambigu, ce qui se ressent sur sa professionnalisation.
Est-ce que l’attirance obéirait aussi à un effet de mode et en même temps à une situation conjoncturelle liée aux difficultés de vie que nous rencontrons actuellement dans notre société ou dans le monde du travail ?
Qui de nous n’a pas eu le sentiment de « coacher » un de ses enfants, un collaborateur ou un ami ?
Au-delà de nos aspirations naturelles, motivées par l’affectif ou par le désir personnel d’apporter plus de confort dans la vie de nos proches, plus « d’aisance », il y a un positionnement spécifique métier qui permet souvent de passer d’une dimension d’amateurisme à celle du professionnalisme … et donc d’augmenter dans notre façon d’accompagner : efficacité, rentabilité et sécurité de la personne.
Le métier de coach fait partie des métiers d’accompagnement vers le mieux être, au travail ou dans sa vie … mais il ne peut être réduit à cette simple dimension !
Lire l'article en entier : Devenir coach, risques ou opportunités ?