Devenir coach : acteur de développement durable en écologie personnelle

Le 02/08/2012 - Déposer un commentaire

Devenir acteur de développement durable en soignant son écologie personnelle


Si vous étiez libre d’organiser les règles de vie dans vos environnements, que mettriez-vous en place ?

  • Maintien d’un cadre de vie agréable ?
  • Respect des personnes entre elles ?
  • Intégration de règles de vie qui conviennent à tous ?
  • Mise en place d’une communication saine et directe ?
  • Application d’un cadre de travail alliant rigueur et souplesse ?
  • Ouverture aux autres ?
  • Concentration sur des résultats à partir d’objectifs admis par tous ?

Environnement de rêve ou développement d’une vision à construire ?

Avec ce possible de demain, certains troubles ou dérives des organisations seraient  grandement atténués !

Les « burn out », surcharge de stress, risques psychosociaux, maux de dos, ou autres signes physiquement visibles sur les personnes sont la révélation d’EXCES, le contraire de l’écologie :

  • Excès de notre environnement naturel
  • Excès de l’organisation de travail
  • Excès du comportement de responsables
  • Excès des développements techniques
  • Excès de soi-même, de nos compensations diverses

Décidez de poser vos propres limites à ces excès, c’est changer votre environnement !

Pourriez-vous avoir cette ambition d’être acteur de changement là où vous êtes ? Quel programme interactif mettre en place ? Vous en avez les clés, en prémices d’un accompagnement, facilitateur ou accélérateur, voilà quelques questions pour vous guider dans votre démarche :

  • Valeurs : quelles sont les valeurs prioritaires pour vous ? En quoi sont-elles portées par vos actions, vivantes dans votre quotidien ?
  • Limites : celles que vous mettez par rapport à l’extérieur sont-elles claires ? Connaissez-vous vos limites internes ? A quoi dites-vous « non », « oui » ?
  • Sens – Vision : qu’est-ce qui donne sens à votre vie ? quelle est votre vision personnelle à long terme ?
  • Choix : quel est votre degré de liberté, de recherche du champ des possibles ?

Ma dernière question porte sur votre impact sur votre environnement global et relationnel

  • Qu’est-ce que clarifier ces points, en leur associant des actions concrètes, changerait dans votre vie, sur le plan personnel ou professionnel ?

J’en ai la certitude : vous aurez progressé dans le fait de devenir acteur du changement, là où vous êtes !

D’avance je vous en félicite !

Eric de Pommereau

Partager

Commentaires

Laisser une réponse





*